Actualité

21 avril 2022

LEGISLATION : LE VERSEMENT DE L’ABONDEMENT CORRECTIF DANS LE CADRE DES CONTRIBUTIONS AU TITRE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Un entretien obligatoire dans toutes les entreprises : l’entretien professionnel est obligatoire dans toutes les entreprises depuis le 5 mars 2014. L’objectif de cet entretien est d’abord d’échanger sur la situation professionnelle du salarié, dans le cadre de son poste actuel. De plus, l’employeur peut aussi, confronter le projet du salarié avec les compétences dont l’entreprise a besoin.

Cet entretien porte sur les perspectives d’évolution professionnelle du salarié en termes de formation, de qualifications et d’emploi. Il ne concerne pas l’évaluation du travail du salarié.

Un entretien différent de l’entretien d’évaluation (appréciation du travail) : l’entretien annuel d’évaluation (non obligatoire) a pour objectif de formaliser les résultats du salarié pour l’année écoulée. Il va concerner notamment l’atteinte ou non des objectifs, les actions correctives et définir les objectifs pour l’année suivante.

Les informations données au salarié lors de l’entretien professionnel : au cours de cet entretien l’employeur doit informer le salarié sur des dispositifs de la formation:

  • La VAE.
  • L’activation par le salarié du CPF.
  • Les abondements du CPF que l’employeur est susceptible de financer.
  • Le conseil en évolution.

Les sanctions possibles pour les entreprises d’au moins 50 salariés : l’abondement du CPF de 3 000 euros par l’employeur

Le CPF est abondé, lorsqu’au cours des 6 dernières années :

  • Le salarié n’a pas bénéficié des entretiens professionnels (tous les deux ans).
  • Le salarié a bénéficié d’au moins une formation (autre qu’une formation non obligatoire).

Pour Consulter l’intégralité de l’article sur la législation de l’entretien professionnel rédigé par la juriste Habiba Klinger : https://www.digiformag.com/legislation/entretien-professionnel-versement-abondement/ 

Copyright https://www.digiformag.com 

17 mars 2022

FORMER LES SALARIES ET LES ACTIFS POUR LE MARCHE DE L’EMPLOI DE DEMAIN

Ce marché du travail, dominé par les compétences, représente des difficultés supplémentaires à surmonter. En effet, selon le récent rapport de Dell et de l’Institut du futur, 85 % des emplois de 2030 n’existeraient pas encore aujourd’hui. Et ces nouveaux métiers impliquent nécessairement de nouvelles compétences, encore plus spécifiques et exigeantes. C’est donc bien aujourd’hui, que les acteurs de la formation professionnelle doivent se préparer pour être en mesure de satisfaire à ces nouveaux besoins. Une réponse, qui ne doit pas occulter également les carences actuelles d’un système trop longtemps concentré sur les fiches-métiers plutôt que sur les compétences. Ainsi, selon les études de Pôle Emploi, 300.000 offres d’emplois ne seraient pas pourvues chaque année en France, faute de compétences. On comprend mieux, dans ce contexte, que la formation professionnelle représente non seulement un levier pour gagner en efficacité et en productivité (pour les entreprises) mais aussi une action fondamentale pour accompagner la transformation de notre économie (pour les gouvernements). Cette nouvelle nécessité conduit également à un changement d’approche, rendant le modèle traditionnel (un sachant face à plusieurs apprenants dans une salle de formation) moins efficace et faisant émerger de nouvelles formes pour acquérir compétences et savoir-faire.

Copyright : https://lejournaldelaformation.com/

17 mars 2022

E-LEARNING, « LEARNING BY DOING », « FORMATION OUVERTE ET/OU A DISTANCE », … DES INNOVATIONS AU SERVICE DE L’EFFICACITE

Si se former à ces nouvelles compétences, et on peut souligner la prédominance de la Tech (transformation numérique) et de l’environnement (Transition écologique), est essentielle pour les entreprises, elle l’est tout autant pour les salariés, comme le rappelait le premier Ministre : « (…) dans une économie qui évolue très vite, le développement des compétences est la meilleure des protections pour garder, trouver ou retrouver un emploi. »

Cela implique nécessairement d’adapter les formations professionnelles aux contraintes actuelles d’un marché de l’emploi de plus en plus contraint. Les formations courtes sont privilégiées pour pouvoir se concentrer sur les points les plus essentiels, quitte à délaisser une approche plus académique. Ces formations ont dû également être plus opérationnelles, en permettant aux apprenants de mobiliser leurs nouvelles compétences dès leur sortie de formation. Tout cela a conduit à la multiplication des formes d’apprentissage. Le e-learning a ainsi pu permettre de supprimer les contraintes matérielles de la formation professionnelle (déplacement, hébergement, …), alors que les acteurs de la formation s’engagent dans un nouveau processus, visant à concilier les attentes de chacune des parties, comme notamment avec les certifications professionnelles (les compétences visées répondant alors à celles recherchées par les professionnels d’un secteur d’activité).

On le constate, la formation continue des actifs a connu de profondes évolutions au cours de ces dernières années, devant ainsi s’adapter à ces révolutions de nos sociétés modernes (le numérique est souvent présenté comme une véritable révolution industrielle). Et il sera nécessaire d’aller plus loin et plus vite encore, puisque la crise sanitaire du coronavirus a souligné les carences encore visibles du système actuel.

Copyright : https://lejournaldelaformation.com/

17 mars 2022

LES DERNIERES TENDANCES DANS LA FORMATION

Un nouveau baromètre concernant la formation vient d’être publié, par le groupe Cegos, qui relève 4 grandes tendances dans le secteur.

Le baromètre publié par Cegos relève 4 grandes tendances dans le secteur de la formation :

  •          le développement des compétences qui s’impose comme un levier stratégique: il est activé par 75% des DRH pour répondre à l’impact des transformations technologiques ;
  •          l’accélération de la digitalisation des formations : 86% des DRH déclarent que les formations auront plus souvent lieu à distance qu’avant la crise du Covid;
  •          la nécessité de renforcer les softskills et les compétences digitales ;
  •          la volonté des salariés de se former ; 90% des salariés interrogés se disent prêts à se former par eux-mêmes pour s’adapter aux transformations des métiers.

Les difficultés des formateurs

Le baromètre précise que les directions formations peuvent rencontrer des réticences chez certains de leurs formateurs ou avoir des difficultés à trouver des profils à même d’animer aussi bien en présentiel qu’à distance.

81% des salariés pensent que les transformations liées aux évolutions technologiques pourraient modifier le contenu de leur travail. Dans le même temps, les DRH estiment que 47% des emplois ont un risque d’obsolescence des compétences dans les 3 ans à venir. 90% des salariés sont prêts à se former par eux-mêmes pour s’adapter aux transformations des emplois et des métiers. Ils sont 35% à accepter de financer eux-mêmes une partie des coûts d’une formation et 64% à suivre une formation en dehors de leur temps de travail.

Pour Consulter l’intégralité de l’enquête Cegos sur la formation cliquez ici : https://www.cegos.fr/ressources/enquetes/transformation-competences-learning-barometre-2020

Copyright : https://www.agendaformation.fr/

11 mars 2022

LE PROJET DE TRANSITION PROFESSIONNELLE

Le projet de transition professionnelle (PTP) se substitue à l’ancien dispositif du congé individuel de formation (CIF), supprimé depuis le 1er janvier 2019 : il permet, en effet, une continuité de financement des formations de reconversion avec congé associé. Toutefois, ses contours et modalités d’accès ont évolué. Le projet de transition professionnelle est une modalité particulière de mobilisation du compte personnel de formation, permettant aux salariés souhaitant changer de métier ou de profession de financer des formations certifiantes en lien avec leur projet. Dans ce cadre, le salarié peut bénéficier d’un droit à congé et d’un maintien de sa rémunération pendant la durée de l’action de formation.

Pour connaitre les conditions pour souscrire au projet de transition professionnelle, les démarches à accomplir auprès de votre employeur et la rémunération accordée durant le congé de transition professionnelle, cliquez ici : https://lejournaldelaformation.com/le-projet-de-transition-professionnelle/

Copyright : https://lejournaldelaformation.com/

09 février 2022

LE TRANSFORMATEUR NUMERIQUE : FAIRE GRANDIR DES PROJETS INNOVANTS

LE TRANSFORMATEUR NUMERIQUE : FAIRE GRANDIR DES PROJETS INNOVANTS

Le Transformateur fait partie du Plan Numérique Emploi Travail (NET) lancé en 2016 par le Ministère du Travail. Soutenu par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), ce plan a pour ambition d’adopter une démarche cohérente et collective, en réunissant des initiatives innovantes pour accompagner l’ensemble des actifs et des entreprises dans la transformation numérique du marché de l’emploi et des organisations de travail.

Le Transformateur est un dispositif d’innovation collaborative qui vise à accélérer des initiatives mettant le numérique au service de la qualité de vie au travail. Il a pour ambition d’appuyer des projets combinant innovation technologique et innovation sociale autour de trois grands objectifs :

  • Concevoir et favoriser l’usage et l’accès de tous à des technologies numériques au service de la qualité de vie au travail et de la mobilité professionnelle ;
  • Mieux réguler, mesurer, manager et valoriser le travail à l’ère du numérique ;
  • Inventer des schémas organisationnels alternatifs, appuyés sur les technologies numériques ou la « culture numérique », pour mieux stimuler et manager l’engagement des individus au travail.

Copyright http://www.letransformateur.fr 

 

09 février 2022

LE HANDICAP ET LA FORMATION

L’AGEFIPH est un organisme créé en 1987 et dont le rôle est de soutenir le développement de l’emploi des personnes handicapées dans les entreprises privées. C’est donc l’interlocuteur privilégié des entreprises, mais également des personnes en situation de handicap. Pour les premières, il les conseille et les accompagne vers davantage d’inclusivité. Pour cela, il leur propose des aides financières et des services visant à compenser le handicap au poste de travail ou à prendre en charge des surcoûts liés au handicap du salarié. 

En ce qui concerne le second public, il met à leur disposition le même type d’aides pour, à nouveau, compenser leur handicap dans l’emploi. Pour les personnes les plus en difficulté, il dispose d’un accompagnement spécifique médico-social et de soutien à l’insertion professionnelle. Ce programme est mis en place en partenariat avec d’autres acteurs tels que les Agences régionales de santé (ARS), le FIPHFP et les Direccte.

Son rôle est donc large et donne une grande part à la formation professionnelle qui permet aujourd’hui à de nombreux salariés de s’insérer dans l’emploi. 

Copyright https://www.digiformag.com  

08 février 2022

Alerte à la Fraude !

La plateforme MonCompteFormation a mis en place un système d’alerte, qui commence par un avertissement sur la page d’accueil du profil du titulaire.

Avertissement CPF

Le lien « en savoir plus » oriente vers une page où sont décrites les différentes méthodes des escrocs. Un formulaire de signalement est accessible au cas où l’escroquerie aurait déjà eu lieu, c’est-à-dire si :

  • le titulaire du CPF s’aperçoit qu’il a été inscrit à une formation à son insu ;
  • Il n’arrive plus à se connecter à son compte ;
  • Il se rend compte qu’il a donné son numéro de sécurité sociale à un « organisme suspect ».

La marche à suivre est alors de changer le mot de passe, de vérifier si le compte n’a pas été débité sans l’accord du titulaire, et de conserver scrupuleusement toutes les traces des échanges.

D’autres ressources peuvent être mobilisées :

  • La plateforme téléphonique Infos Escroquerie du ministère de l’Intérieur (0 805 805 817) ;
  • En cas de dépôt de plainte (qui s’impose si l’escroquerie est avérée), le 116 006 (associations de France Victimes, pour accompagner la démarche).

 

×

Identifiez-vous pour acceder à votre espace

Forgot your password?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?

Veuillez renseigner votre email d'inscription. Nous allons si elle existe vous envoyer un email pour régénérer votre mot de passe.

Retour au login

×

  Required field